Étudiants : l’aptitude à s’orienter, une compétence clé pour votre avenir !

Une nouvelle compétence clé : l’aptitude à s’orienter

Dans sa Chronique d’Expert, la Harvard Business Review définit la « compétence à s’orienter » comme la clé de l’employabilité de demain.

En effet, face aux mutations à venir, savoir gérer efficacement ses transitions professionnelles sera un levier majeur de progression, de performance et d’épanouissement tout au long de son parcours.

L’orientation devenant un processus récurrent, il semble indispensable que les étudiants et les salariés puissent être davantage accompagnés pour développer leur aptitude au mouvement.

A court horizon, de nouveaux métiers, de nouvelles attentes

Même si les spéculations sur les impacts de la robotisation et de l’Intelligence Artificielle peuvent laisser songeur, nous devons nous attendre à voir une grande partie des métiers actuels fortement évoluer dans les années à venir : disparition pour certains, mutation qualitative pour d’autres.

Ceci pose très clairement la question de l’intérêt au travail et de la cohérence avec ce pourquoi ce métier avait été choisi initialement. Par exemple, lorsqu’un photographe formé sur de l’argentique passe au numérique, la majeure partie de ses pratiques métiers se trouve bouleversée. S’y retrouve-t-il ? Est-il préparé à opérer cette mutation ?

Ce type de situation n’est pas nouveau, mais risque de s’accélérer. La capacité d’adaptation professionnelle devient une clé d’employabilité et de bien-être au travail absolument incontournable.

Développer une culture de la mobilité

Les experts sont formels, dans une même vie professionnelle, chacun exercera plusieurs métiers et connaîtra de nombreuses transitions professionnelles. Ceci implique de se préparer à des changements de missions, de tâches mais aussi à reconsidérer régulièrement son positionnement, sa valeur ajoutée et ses aspirations face à une obsolescence accélérée des compétences.

Nous mesurons à quel point il devient essentiel de développer une culture de la mobilité et d’accroitre sa capacité à s’orienter. Les consommateurs changent, les marchés se déplacent, les métiers se transforment… Il est inévitable que les repositionnements professionnels deviennent plus fluides.

Former les jeunes à s’orienter professionnellement

Plus que quiconque, un jeune qui entre pleinement dans ce nouvel environnement doit se former et acquérir de solides aptitudes à s’orienter. Elles lui seront indispensables pour rester agile et épanoui dans un monde en mouvement.

“La compétence à s’orienter”, qu’est-ce donc ? Selon Jean Pralong, Professeur à l’IGS-RH,  la notion de compétence à s’orienter représente « une compétence clairement identifiée et mesurable ».

Il souligne d’ailleurs qu’à diplôme égal elle est à l’origine de différences de réussite notables : en effet, « elle détermine l’accès à des emplois plus satisfaisants et la capacité à faire des choix justes en matière de formation”. Elle est donc aussi  « un moyen pertinent » pour de développer du plaisir au travail.

L’accompagnement cledo : élaborer ses repères d’orientation

L’accompagnement cledo a été conçu pour répondre à ce nouvel enjeu. Il donne la possibilité à tout jeune (collégien, lycéen, étudiant) de commencer à travailler pour son avenir, en développant cette “compétence à s’orienter”.

Guidé par un professionnel formé, le jeune va élaborer ses repères personnels d’orientation. Ce sont tous les ingrédients qui sont essentiels à ces yeux car ils conditionnent son épanouissement et sont l’expression d’atouts qu’il possède et qu’il souhaite valoriser demain.

Bien souvent, ce travail est initié beaucoup plus tard, lors d’un changement de poste par exemple. Pourquoi ne pas donner aux jeunes la possibilité de bénéficier des bons outils dès leurs premiers choix d’orientation ?

Axelle LARROUMET
Fondatrice du Réseau CLEDO | Orientation Professionnelle et Scolaire
Auteur de “réussir son Orientation”, ED. Hoblik, 2017
www.cledo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *