Les impacts d’une orientation subie

orientation subie

Le Ministère de l’Education Nationale, à travers deux notes d’information de la « direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance » parues au premier semestre 2016, souligne à nouveau à quel point une orientation subie, et non choisie, peut être pénalisante pour le jeune, notamment au moment de son entrée dans la vie professionnelle. En effet, le taux d’emploi serait inférieur de 14 à 20 points pour ceux qui n’auraient pas préparé et choisi leur orientation.

Pourquoi une orientation subie impacte-t-elle ainsi l’entrée dans la vie active ? Car au cœur de l’enjeu d’orientation, se trouve la question de motivation du jeune. Et celle-ci se trouve nettement affectée dans un processus imposé. Pour aider votre enfant à faire un véritable choix d’orientation, à préparer activement ses choix d’avenir, il faut avant toute chose lui permettre d’exprimer ce qui compte véritablement pour lui, ce à quoi il est sensible pour être heureux et performant, à identifier les aptitudes spécifiques – talents, dont il dispose.

ACCOMPAGNER A L’ORIENTATION, C’EST AUGMENTER DE 15 à 20% LES CHANCES D’EMPLOI DE SON ENFANT

Nous ne parlons pas ici d’être « bon en mathématiques » ou en français. D’aimer les langues ou la technologie.  Nous faisons référence à des aptitudes clés mobilisables dans de multiples situations, notamment professionnelles. Pour bien s’orienter, il est essentiel que, très tôt, votre enfant ait pleine conscience des atouts qu’il possède et qu’il exprime ce à quoi il aspire. Dès le milieu de Collège, il doit commencer à d’identifier ses forces, à exprimer ses souhaits  pour mieux cibler ses recherches et, in fine, mieux « vendre » son projet à… une école, à un maître de stage, à ses parents ?

Les CLEs D’Orientation que nous l’aidons à formaliser lors du travail avec l’approche CLEDO, apportent à votre enfant une grille de lecture personnalisée qui lui permet d’évaluer objectivement une piste d’orientation, puis d’affiner ses recherches et enfin de préparer un argumentaire solide et à sa main pour, à terme, faire la différence en entretien.